24/05/2017

OUTFIT - PUNKBITCH II


A moi ! A moi les Creepers ! Plus d'un an que j'en n'avais plus de paire, les autres ayant rendu l'âme à Londres à cause des portants de Topshop. Je les ai eu à Noël et cette fois, ce sont des vraies, pas des New Look, des vraies T.U.K. comme celles que je lorgnais à l'Indien Boutique à Paris quand j'avais 15 ans, que j'étais fauchée et que jamais mes parents n'auraient investi dans de telles chaussures à cet âge. J'ai déjà bien lutté pour me faire offrir des Dr Martens mais alors des Creepers, j'ai même pas essayé. J'aurais voulu des New Rock aussi, je suis persuadée que j'en aurais un jour mais pas pour tout de suite...
Vous connaissez ces gens qui ont des frustrations pendant leur enfance et qui prennent leur revanche plus tard ? Ouais genre l'enfoiré affectif qui était moche au collège et qui chope tout ce qui bouge quand la puberté frappe enfin et qu'il devient canon. Bah moi je suis le genre de nana tellement frustrée de ne pas avoir pu dans mon adolescence m'acheter les pièces phares de la penderie d'une rockeuse qui se respecte que je le fais à 25 ans maintenant que je peux me le permettre financièrement. J'étais la nana qui achetais des tops à tête de morts bidons et des sweatshirts à étoiles dark chez Mim et H&M quand d'autres refaisaient leur garde robe chez Demonia, Famous Stars & Stripes et T.U.K. Ca a toujours été une frustration quand j'étais ado de ne pas pouvoir me saper comme j'avais envie, j'avais l'impression de ne pas être crédible dans le "dark game". Puis j'ai commencé à économiser avec mes 15€ d'argent de poche par mois pour m'offrir des slims d'emo authentique Criminal Damage, des tops en vogue chez les rockeurs... J'ai gagné en street cred'. C'est tellement ridicule avec le recul de se dire des choses pareilles. Mais finalement ce n'est pas ce que tout le monde fait pour se définir ? Les nanas qui se prennent pour des bobos, des Charlotte Gainsbourg en puissance en se sapant chez Sandro, Gerard Darel et COS. Les dandys qui ne jurent que par The Kooples, Cheap Monday et les fripes. Les hipsters qui se fringuent chez Ekyog, &Other Stories et Supreme. La street cred, trouver la bonne marque qui valide ton état d'esprit et te fait approuver par tes pairs. Ridicule certes mais... elles sont pas trop canons mes Creepers ?




Checked pants Asos / Mesh top Pull&Bear via Asos / Bra Alexander Wang x H&M / Fishnets Vintage / Creepers T.U.K. Footwear / Sunglasses and chocker Ebay

Armelle De Oliveira